Étiquettes

, , , , , , , , ,

tea1

In English Please!Ecrire un article sur les tendances culinaires début Février c’est un peu comme souhaiter la bonne année à quelqu’un maintenant: fallait le faire avant.  Mais croyez-moi, cela va faire quelque semaines que j’ai envie d’écrire cet article, j’ai juste mis du temps pour trouver mes mots.

Depuis quelques années, on voit une tendance de torréfacteurs de café qui en plus de la boutique ont un espace dégustation. Des coffee shops comme on dit. Ces coffee shops (avec ou sans torréfacteur)  sont peu développés en France, plutôt associés à Starbucks, mais c’est en train de changer. Et leur offre également.

Les marques de thé investissent aussi le marché à une allure incroyable, ne se contentant pas juste d’avoir leur boutiques, mais font des partenariats de soirées et évènements,  comme la marque Kusmi Tea, ou sa petite sœur Løv Organic.

Quelle rapport alors entre les deux ? Après la vague café, des salons de thé avec ou sans boutique ouvrent par ici et par la et connaissent un franc succès. Ils ne sont plus uniquement en version girly ou mamie, ce sont des endroits plus démocratisés, mis aux goûts du jour, avec WiFi et une déco sobre mais cosy.

tea2

A Lyon nous avons depuis peu « En Aparthé », une boutique à thé avec coin salon de thé, « A Nous Les Caprices » pâtisserie/salon de thé et encore plus, et depuis la semaine dernière « La Bicycletterie » salon de thé/réparation de vélos et des thés de Betheman & Barton. Oui, car il ne suffit plus d’avoir une sachet Lipton Yellow lambda avec de la poussière de thé : les consommateurs cherchent de la qualité, du goût. Il ne s’agit pas d’avoir une carte de thé de la taille d’un A4, mais des références autres que « thé à la menthe , camomille, thé normal (je n’ai jamais compris ce que c’est) et puis c’est tout je crois ». « Yaafa » le falafel dans le 1er a du thé glacé maison, une tuerie, et c’est ça qui fait toute la différence. Même dans le bar à vin Waina  dans le 7ème on trouve du bon thé dans de jolies boites. Si l’on fait déjà de la qualité, il faut aller au delà de son produit.

Et les possibilités avec le thé sont infinies. En France on parle beaucoup de mariages en ce moment et le thé est le boisson qui se marie le mieux avec un large éventail d’ingrédients: des herbes fraîches comme la menthe ou la verveine, des épices chaudes comme la cannelle, la cardamone ou l’anis, des pétales de fleurs, des agrumes (notamment de la bergamote) et même dans la cuisine avec des langoustines et autres bêtes iodées. Le thé, aussi bon froid que chaud, Il y en a pour tout les goût.

tea3

Dans mon pays natal, la Suède, la pause boisson chaude, ou le Fika, comme nous l’appelons, est une institution. Dans les entreprises (deux fois par jour, à 10h et à 15h) , entre amis, en guise de première rendez-vous, seul avec un lap top ou en version plus oubliée : un livre. Chaque rue à un café/salon de thé, ou « Fik » comme nous le disons. Ca sirote du thé pendant qu’on refait le monde durant des heures. En Pologne, à chaque fois qu’on est invité chez quelqu’un, l’hôte propose toujours du thé, parfois servis dans des verres fins. En Birmanie, la feuille de thé est fermentée dans des tubes de bambou et servie assaisonnée avec de l’huile de sésame et de l’ail. Autrement dit, des pickles de thé.

Le thé n’est plus considéré comme la boisson des grand-mères ou de fin de repas, c’est un style de vie.

johan_gevalia_swedish_fika