Étiquettes

, , , , , , , ,

pascade3In English Please!Depuis quelques semaines on entend parler d’un nouveau restaurant à Paris. Le chef Alexandre Bourdas (2 étoiles au Guide Michelin) est descendu à la capitale de Honfleur pour y ouvrir La Pascade, son 2ème établissement.  L’insécurité s’installait chez les grand chefs Parisiens, ils tremblaient à l’idée de devoir partager leur terrain parisien parsemé d’étoiles.

Mais M. Bourdas ne cherchait pas ce type de concurrence. Ce n’est pas une énième table haut de gamme, difficilement accessible,  ouvert pour de longs déjeuners et dîners, avec tables nappées de blanc et verres en cristal. C’est une cantine-auberge, une concept de cuisine rapide ou l’on sert un mono produit : La Pascade. Un lieu bien à son image : décontracté, chaleureux, avec en même temps des techniques culinaires pointues, une organisation réfléchie au millimètre près,des connaissances et respect des produits.

Mais qu’est-ce que c’est donc la pascade ? Même mon logiciel de traitement de texte ne reconnais pas le mot et le souligne d’un trait rouge, ondulé et agressif avant que je l’ajoute au dictionnaire.  C’est un plat qui fait partie du patrimoine français, un plat dit paysan, originaire du sud-ouest de la France et plus précisément de l’Aveyron.

Entre la crêpe et l’omelette, les ingrédients de base de la préparation sont l’œuf et la farine (l’astuce du chef est de remplacer la farine par du son d’avoine pour ceux qui mange sans gluten). Ensuite, elle peut aussi être amélioré avec de la crème ou du lait, garni avec des légumes, des herbes fraîches, des lardons, des champignons, du fromages…  La pascade peut aussi se manger en dessert, badigeonnée avec un sirop sucré après cuisson et servie avec des confitures, Nutella©, crème de marron ou pâte de fruits. Son nom vient du mot « pâques » car préparation à base d’œuf, c’est un plat qui auparavant se mangeait après Pâques.

pascade2

La première fois que j’ai mangé la Pascade, c’était il y a presque 5 ans chez Alexandre Bourdas dans son restaurant Sa.Qua.Na à Honfleur où il sert ce plat, devenu signature, en tant qu’amuse-bouche. Nature, avec quelques herbes et un trait d’huile de truffe, il est placé au milieu de la table avec pour recommandation de la partager et de la manger avec les doigts. Ce n’est pas tout les jours que l’on mange avec les doigte dans un restaurant étoilé. Mais pour comprendre ce plat, pour comprendre la philosophie de M. Bourdas, c’est ce qu’il faut faire. C’est un plat de partage, simple dans sa complexité, conviviale et facile à comprendre. La pascade m’a marqué ; lui donner une place dans ce restaurant m’a d’abord bluffé puis semblé naturel. Et au retour à Honfleur il y a peu, j’étais contente de la goûter à nouveau, comme une brève  connaissance qu’on voudrais revoir.

La Pascade
14 rue Daunou 75002 Paris
pascade@alexandre-bourdas.com
Réservation: 01 42 60 11 00
Lundi à Vendredi 12h-23h

Site internet

pascade

Photos:Premier et dernière du site internet. Deuxième photo par Le Kitchen Bloggen